0 Comments

S’il s’agit de la première fois que vous adopter un chien, votre vie va changer, vous aurez souvent plus d’une dizaine d’années à vous en occuper. Il vous demandera peu de choses mais l’essentiel pour lui : la nourriture, le jeu, la compagnie, les sorties et surtout de l’amour et de l’attention. Il vous apportera tant que vous ne le regretterez pas. Sauf si vous n’avez pas mesuré l’ampleur des devoirs que vous avez envers votre nouvel ami. Il n’est pas une poupée avec laquelle on joue et qu’on met ensuite dans un coin alors il faut éviter l’achat “coup de tête” que vous regretterez si vous avez seulement craqué pour la belle petite bouille d’un chiot sans réfléchir plus loin ! C’est ainsi malheureusement que des chiens finissent à la SPA, ce qui est ignoble. Il faut le nourrir 3 fois / jour étant chiot et 2 fois étant adulte. Ces repas sont à heures fixes : comme pour le maître !

Son eau doit être changée tous les jours : pour les races qui ont tendance à baver c’est encore plus impératif car l’eau est vite sale et l’odeur sera insupportable ainsi que les bisous de votre toutou ! Pour les mêmes raisons, nettoyez souvent sa gamelle, même si vous n’y mettez que des croquettes (l’aliment le plus pratique qui ne vous demandera pas de temps de préparation).

L’idéal est d’avoir un terrain mais si le chien est sorti plusieurs fois par jour, pour faire ses besoins et se défouler, c’est déjà très bien. Si vous ne voulez pas que votre chien urine partout, mieux vaut lui apprendre que les sorties servent à cela,

le matin et le soir étant des moments incontournables, mais insuffisants bien sûr. Si vous avez un chiot, il y aura quelques mois d’apprentissage : par expérience à l’âge de 4 mois environ à part un petit accident, le problème de la propreté doit être résolu au moins pour la nuit. (enlevez sa gamelle d’eau pour la nuit sauf s’il fait très chaud). S’il y a un oubli de temps en temps, montrez lui que vous êtes mécontent en désignant l’endroit concerné et en haussant le ton, mais il n’aura sûrement pas pu se retenir alors ne dramatisez pas, il ne comprendrait plus. Ne le grondez pas s’il a une diarrhée ou s’il a vomi, lui même ne se sentant pas très bien ce jour là. Aimeriez-vous qu’on vous gronde lorsque vous êtes malade ?

Il faut qu’il puisse jouer, surtout lorsqu’il est seul, certains s’amusent avec un objet “sonore” mais d’autres s’amusent avec des emballages de papier cadeau (bien sûr veillez à ce qu’il n’y ait rien de dangereux pour lui, pouvant être avalé et qui

peut l’étouffer … comme pour un enfant) parfois une pelote de laine ou un cylindre de vide de sopalin fait l’affaire. S’il peut souvent jouer avec vous, il en sera encore plus heureux, il verra que vous lui accordez de l’importance !

Un chien aime à la fois être seul (il a besoin de se reposer) et à la fois de votre présence, les deux sont nécessaires, car il ne fera pas toujours la même activité.

Beaucoup de personnes disent que si l’on est absent parce qu’on travaille, (le cas de la plupart des propriétaires de chiens !) il ne faut pas avoir d’animal, ce qui est faux : évidemment si le chien ne vous voit jamais, il fuguera, s’ennuiera et si vous ne profitez jamais de lui, aucun intérêt d’en avoir un. Mais il sait tout de même se passer de vous à quelques moments : pour compenser la journée où vous n’êtes pas forcément présent, amenez le tous les soirs et le week-end dans la maison près de vous ou sortez-le, et là il sera vraiment très heureux du moment qu’il est avec son maître. Tous les chiens aiment les bisous, les caresses, alors c’est sans effort que ces attentions doivent lui être accordées, et s’il cherche votre attention, et que vous êtes pressé, accordez lui toujours votre tendresse. A force de vivre avec lui, vous connaîtrez de mieux en mieux ses attitudes, ses préférences, ses habitudes : tous les chiens n’ont pas les mêmes goûts (ne cédez pas trop aux gâteries, sinon ce ne sera plus vous le maître, mais achetez-lui un panier, une corbeille ou un coussin pour qu’il ait “son endroit”)

Enfin si après avoir lu tout ceci (petit échantillon des devoirs que vous aurez envers votre animal) vous pensez pouvoir l’assumer, demandez vous ce que vous ferez si vous partez en vacances. Personnellement je ne pars jamais donc pas de problème. Pourrez vous le laisser à quelqu’un de confiance (ou une pension mais méfiance sur son sérieux et le chien pourrait refuser de se nourrir quelques temps car vous lui manquez) ou bien si vous pourrez le prendre avec vous (ce qui lui plaira sûrement davantage).

Il y a aussi la solution moins traumatisante de rester à votre domicile et qu’une personne vienne lui donner à manger et lui rendre visite tous les jours.

Enfin pensez que, comme vous, le chien a besoin d’un vétérinaire, ne serait-ce que pour les vaccins et pour les petits problèmes d’allergie, d’indigestion, de puces, tiques, etc … Demandez vous si vous êtes prêt à y consacrer un budget suffisant. La nourriture et tous les articles pour son confort (collier, laisse, produits divers) doivent participer à votre réflexion sur le coût lié à votre animal.

Tous les gens qui vivent un grand amour avec leur chien vous encourageront à avoir un animal tant le bonheur avec lui sera grand et il vous étonnera bien des fois. Après vous avoir aidé à réfléchir, sachez que tout ceci ne s’applique pas qu’au chien, mais au chat, au lapin, tous les animaux ont besoin de ces attentions délicates. Si tout ceci vous a conforté dans l’idée de vivre avec un être de plus à la maison, alors nous vous souhaitons de passer de merveilleux moments avec votre animal !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *